*
*
*
*
*Champs obligatoires

 Ajouté à vos favoris

 Thank you for your feedback!

Du bâtiment basse consommation au « smart grid »

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Blieskastel, le 3 avril 2014.

Hager Group fait avancer la transition énergétique

C’est un panel de plus de cent experts en provenance de France et d’Allemagne qui s’est réuni, le 21 mars dernier, sur le plus grand site Hager Group pour une conférence d’une journée autour d’un thème des plus actuels : « smart grid - un élément déterminant pour la transition énergétique ». À l’invitation des associations d’ingénieurs des deux pays voisins - VDI pour l’Allemagne et Arisal pour la France - cette manifestation s’est déroulée sur le site alsacien d’Obernai et a permis à des experts d’échanger sur le sujet du système énergétique du futur. Et ce n’est pas par hasard que les organisateurs avaient choisi Hager Group pour accueillir la conférence : l’entreprise familiale franco-allemande fait actuellement partie des forces vives de la transition énergétique grâce aux multiples projets de recherche, d’essais grandeur nature et de développements de systèmes de gestion d’énergie innovants qu’elle mène.

Un modèle grandeur nature de gestion de l’énergie à Blieskastel
L’un des exemples concrets de cet engagement global est le nouveau centre de recherche et d’application Hager Group à Blieskastel. Ce bâtiment d'une surface de 3000 m², qui a ouvert ses portes à l’automne 2013, est conçu comme une centrale haute performance capable de produire elle-même et pendant toute l'année au moins deux tiers de ses besoins en énergie. Son toit est équipé de panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité à partir de l’énergie solaire, tandis qu’au sous-sol une centrale de cogénération très efficace transforme le gaz en chaleur et en électricité. L’électricité produite et non consommée est stockée dans des accumulateurs d’une capacité de 100 kWh. Le cerveau et le cœur du bâtiment se présentent sous la forme d’un système inédit de gestion de l’énergie. Celui-ci coordonne d’une part trois sources d’énergie avec l’installation photovoltaïque, la centrale de cogénération et l’approvisionnement en électricité par le réseau public, tout en prenant en compte d’autre part les prévisions météorologiques et les besoins en énergie du bâtiment. Quelque 5000 capteurs installés partout dans ses murs enregistrent en temps réel les différentes consommations en énergie et intègrent ces données dans les modèles de calcul du système de gestion de l’énergie que Hager Group a développé avec ses partenaires. Il permet ainsi d’affiner en permanence l'équilibre entre la production et la consommation d'énergie, ce qui devrait permettre, d'ici quelques années, de complètement déconnecter le bâtiment du réseau de distribution d’énergie public. Les prévisions annoncent d’ores et déjà que l’investissement dans les systèmes de production et de gestion d'énergie de 1,6 millions d’euros sera amorti en moins de cinq ans. 

Des projets-pilote prometteurs en Allemagne et en France
Cette infrastructure hors du commun à Blieskastel devrait ainsi rapidement devenir le modèle à suivre pour d’autres projets dans le domaine de l’efficacité énergétique. Actuellement, Hager Group prépare l’installation de systèmes de gestion énergétique comparables dans plusieurs centaines de bâtiments résidentiels et industriels en France et en Allemagne. Cette année encore, les premiers foyers sarrois devraient être équipés de cette technologie dans le cadre d’une expérimentation à grande échelle. Un projet-pilote semblable sera lancé en France d’ici peu. À l'occasion de Light+Building, le plus important salon du secteur traitant d’efficacité énergétique qui se tient début avril à Francfort, Hager Group présente pour la première fois son système au public.

 L’intelligence en réseau pour les systèmes de gestion énergétique de demain
Mais comment connecter de telles solutions qui ont valeur d’exemple afin de créer une distribution généralisée et durable ? Et quelles nouvelles approches faut-il développer pour que la transition énergétique puisse enfin progresser ? Telles sont les questions auxquelles réfléchissent actuellement les experts Hager Group dans le cadre d'un projet sans doute unique au monde. L’Initiative innovation énergétique de Sarre regroupe fournisseurs d’énergie, instituts de recherche, consommateurs et entreprises industrielles - comme Hager Group - afin d'explorer ensemble des pistes totalement inédites et de les mettre en application au niveau local afin de servir d’exemple. Ce projet a une portée qui dépasse largement les frontières de la Sarre. On attend du modèle sarrois des impulsions majeures qui devraient insuffler une nouvelle dynamique à la transition énergétique dans toute l’Allemagne et même au-delà. 

Des économies potentielles conséquentes pour les bâtiments résidentiels et tertiaires
La nécessité de telles impulsions a fait l'unanimité parmi les experts accueillis entre autres par Daniel Hager, Président du Directoire Hager Group, lors de la conférence « smart grid ».  Johannes Hauck,  Corporate Business Development, a présenté un exposé sur l'énorme potentiel d'économies des bâtiments intelligents. « Plus de 40% de l'énergie est consommée par les bâtiments », explique Johannes Hauck. « Grâce aux réseaux et aux systèmes de communication intelligents ainsi qu’aux systèmes de stockage d'énergie performants, les bâtiments pourront à l'avenir couvrir eux-mêmes une grande partie de leurs besoins en énergie, et ce tout au long de l'année ».

 

À propos de Hager Group
Hager Group compte parmi les fournisseurs leaders de solutions et de services pour les installations électriques dans les bâtiments résidentiels, tertiaires et industriels. L’entreprise propose une offre complète de la distribution d'énergie électrique à la gestion technique des bâtiments en passant par le cheminement de câbles et les dispositifs de sécurité.

Entreprise indépendante gérée par les membres de la famille Hager, Hager Group représente l’un des groupes majeurs en matière d’innovations dans la branche électrotechnique. Son siège se situe à Blieskastel en Allemagne. 11 400 collaborateurs réalisent un chiffre d’affaires de 1,6 milliards d’euros (2013). Les composants et solutions du groupe sont produits sur 22 sites répartis dans le monde entier, et ses clients leur font confiance dans plus de 80 pays. 

Photos

  • Photo 1 : le système intelligent de gestion de l’énergie Hager Group est déjà en usage au Centre de Recherche et d’Application de Blieskastel.
  • Photo 2 : Willy Kresser, vice-président d'ARISAL et membre de la Fédération des Ingénieurs Allemands (VDI), a animé la conférence en accueillant les experts français et allemands à Obernai.
  • Photo 3: Johannes Hauck, Corporate Business Development, a décrit les différences entre les systèmes d’approvisionnement en énergie en France et en Allemagne.
  • Photo 4: Daniel Hager a présenté Hager Group aux participants.
  • Photo 5: tous les participants de la conférence smart grid.