*
*
*
*
* Champs obligatoires

 Ajouté à vos favoris

 Thank you for your feedback!

15.02.21

L’usine apprenante au quotidien

Ralph Fürderer occupe le poste de Chief Technical Officer au sein de Hager Group depuis un an. Une durée suffisante pour se familiariser avec l’entreprise, les tâches qui lui incombent et ses collaborateurs. Dans cette interview, il nous raconte ses premiers pas au sein du groupe et parle de l’Industrie 4.0, de l’intelligence artificielle et de l’entreprise apprenante.

Examinons de manière plus concrète votre rôle et les tâches qui y sont associées. En tant que Chief Technical Officer, vous êtes responsable de la transformation de Hager Group en une entreprise de l’Industrie 4.0. En quoi cela consiste exactement ?
« Pour nous, l’Industrie 4.0 n’est pas uniquement synonyme de l’introduction ponctuelle de nouvelles technologies au sein du processus de fabrication, comme les procédés additifs, les robots collaboratifs ou les lunettes intelligentes. Il s’agit plutôt d’interconnecter nos systèmes et nos machines et de mettre en relation le flux numérique d’informations et la réalité des processus de production de manière fluide.

Notre objectif premier est de créer une valeur ajoutée visible pour nos clients : par le biais de délais de production raccourcis et d’une livraison juste-à-temps, de processus de production plus efficaces, de solutions plus personnalisées et de tarifs plus compétitifs. Nous améliorons en parallèle notre efficacité globale. Le concept d’Industrie 4.0 vise une plus grande satisfaction client et une efficacité accrue. À terme, cela nous procure un avantage concurrentiel non négligeable. »

Au sein de Hager Group, où peut-on voir des applications concrètes de l’Industrie 4.0 ?
« Dans de nombreux endroits très stratégiques. Nous nous rapprochons entre autres de prestataires et partenaires externes via des plateformes cloud communes, tandis qu’en interne, nos outils, nos machines et nos systèmes échangent des données en temps réel. Les fonctions d’intelligence artificielle analysent nos besoins en pièces détachées et commandent automatiquement les quantités nécessaires. Les tablettes connectées en réseau prennent en charge la maintenance préventive. À l’avenir, l’analyse du Big Data signalera les problèmes de maintenance en amont, avant toute interruption ou panne du service. »

L’usine apprenante » fait également couler beaucoup d’encre. Que signifie ce concept ?
« Nos « usines apprenantes » s’appuient sur un processus de fabrication numérique fluide. Il commence par la mise à disposition des matières premières et se poursuit jusqu’au produit fini. Des appareils modulaires et des composants IoT permettent d’interconnecter les personnes, les machines et les systèmes. Les usines misent sur ces appareils intelligents et les applications d’IA afin d’optimiser en permanence leurs processus. Nous collectons en continu des données sur les processus et nous les analysons rapidement, afin d’améliorer notre façon de travailler et la qualité du service offert à nos clients. »

L’entreprise bénéficie-t-elle déjà d’une expérience dans ce domaine ?
« Au sein de Hager Group, nous travaillons déjà sur ces sujets depuis quelques années. Notre projet d’Industrie 4.0 intitulé « Tool Management  » nous positionnait en 2014 parmi les pionniers du secteur. Nous avions dès lors réalisé l’intégration verticale et horizontale de machines, capteurs, processus et systèmes. Ce projet a d’ailleurs façonné l’architecture actuelle des applications de l’Industrie 4.0 numérique au sein de Hager Group. Au fil des ans, nous n’avons eu de cesse de poursuivre la digitalisation de nos processus de fabrication que nous avons mis en réseau à travers les différents sites de production. »

Cette tâche semble, elle aussi,  complexe et fondamentale ?
« Absolument, mais nous ne faisons pas cavaliers seuls. Au contraire, nous nous appuyons sur des partenariats avec d’excellents chercheurs et start-ups pour poursuivre le développement et la recherche. Parmi les initiatives en cours ou en préparation figurent par exemple le projet  « SUITE » sur le support adaptatif basé sur l’intelligence artificielle (en collaboration avec le DFKI, centre allemand de recherche sur l’intelligence artificielle). Citons également le projet  « Flexchain » qui fournit une grande flexibilité aux réseaux du côté des consommateurs (en collaboration avec l’Institut August-Wilhelm Scheer et les services municipaux de Saarlouis, entre autres), ainsi que notre candidature auprès du ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie dans le cadre du projet  « ELIAS » sur la connexion automatique des véhicules électriques à l’infrastructure de charge (en partenariat avec EastSideFab, le DFKI et la Haute école spécialisée de la Sarre).

Une chose est sûre : nous sommes beaucoup plus efficaces ensemble. Et nous agissons à l’instar de nos processus de production qui collectent des informations et traduisent les données en connaissances. Nous ne visons pas (uniquement) l’usine apprenante, mais plus globalement l’entreprise apprenante. »

Ralph Fürderer :
Ralph Fürderer est Chief Technical Officer et dirige les départements ingénierie et production chez Hager Group. Titulaire d’un doctorat, cet économiste est par ailleurs responsable des domaines liés à la logistique et à la qualité au sein de l’entreprise. Avant de rejoindre Hager Group, Ralph Fürderer a occupé des postes de direction dans des entreprises du secteur de l’automobile et du transport ferroviaire en Europe, aux États-Unis et en Asie.

A lire aussi

  09.02.21 En entreprise comme dans le sport, il faut prendre soin de son corps !

Prendre soin de son corps est important à titre individuel et à titre collectif. Chez Hager Group, la santé et la sécurité au travail sont primordiales. 

 
  05.02.21 Cette année s’annonce donc pleine de rebondissements !

Ralph Fürderer occupe le poste de Chief Technical Officer au sein de Hager Group depuis un an.

 
  17.12.20  Solar Charge Challenge 2020-2022 

E3/DC lance un challenge pour promouvoir la mobilité électrique. Le « Solar Charge Challenge 2020-2022 » récompense partenaires et clients.

 

En entreprise comme dans le sport, il faut prendre soin de son corps !

Prendre soin de son corps est important à titre individuel et à titre collectif. Chez Hager Group, la santé et la sécurité au travail sont primordiales. 


Cette année s’annonce donc pleine de rebondissements !

Ralph Fürderer occupe le poste de Chief Technical Officer au sein de Hager Group depuis un an.


 Solar Charge Challenge 2020-2022 

E3/DC lance un challenge pour promouvoir la mobilité électrique. Le « Solar Charge Challenge 2020-2022 » récompense partenaires et clients.


09.02.21

En entreprise comme dans le sport, il faut prendre soin de son corps !

Prendre soin de son corps est important à titre individuel et à titre collectif. Chez Hager Group, la santé et la sécurité au travail sont primordiales. 

05.02.21

Cette année s’annonce donc pleine de rebondissements !

Ralph Fürderer occupe le poste de Chief Technical Officer au sein de Hager Group depuis un an.

17.12.20

 Solar Charge Challenge 2020-2022 

E3/DC lance un challenge pour promouvoir la mobilité électrique. Le « Solar Charge Challenge 2020-2022 » récompense partenaires et clients.


Restez à l'écoute : abonnez-vous à notre newsletter et personnalisez votre abonnement.