*
*
*
*
*Champs obligatoires

 Ajouté à vos favoris

 Thank you for your feedback!

Interview avec le Prof. Peter May:

L’avantage des entreprises familiales

Comment maintenir une certaine continuité dans une époque de mutations permanentes ? Les entreprises familiales y parviennent en se projetant sur des décennies et en surmontant les crises. Le Professeur Peter May, l'un des grands experts dans le domaine des entreprises familiales détaille dans une interview les points forts et les faiblesses de ce modèle d’entreprises.

« Pour moi, les entreprises familiales sont sans conteste la meilleure forme d'économie capitaliste », explique le Professeur Peter May, dont la société de conseil accompagne de nombreuses entreprises familiales. « C'est parce qu'elles conjuguent trois éléments caractéristiques d’un bon système capitaliste. Tout d’abord, l’orientation vers la réussite économique, qui se traduit par l’ambition d’être meilleur que ses concurrents et de s’améliorer sans cesse. Ensuite, la responsabilité sociale envers les collaborateurs et le sens de la communauté. Enfin, un fort ancrage régional qui permet de voir des petits villages comme Allendorf ou Blieskastel s’épanouir. Il en découle un modèle de société stable, porté essentiellement par des entreprises familiales. »

Dans l'interview accordée à Hager Group pour le Rapport annuel 2017/18, Peter May rappelle qu'en Allemagne, plus de 90 % des entreprises sont détenues par des familles. Hager Group est l’une de ces entreprises, qui représentent plus de 50 % du chiffre d’affaires généré par la totalité des entreprises allemandes et emploient plus de la moitié des salariés.

La principale différence par rapport aux sociétés non familiales réside dans l'attitude, fondamentalement entrepreneuriale, explique le Peter May. « Les familles pensent différemment des investisseurs. Ceux qui souhaitent encore être prospères dans 30 ans n’adoptent pas la même stratégie que ceux qui visent le succès à court terme.

 

 

La crise économique et financière l’a parfaitement démontré : de nombreux chefs d’entreprises familiales ont préféré éviter de licencier, en renonçant à leurs gains à court terme, afin de maintenir des postes. Ce faisant, nos chefs d’entreprises familiales bénéficient - à raison - d’une confiance accrue de la part de l’opinion publique. »

Vous trouverez l'interview de Peter May en intégralité dans le rapport annuel 2017/18 de Hager Group.
Pour en savoir plus sur le Professeur Peter May, cliquez ici