*
*
*
*
*Champs obligatoires

 Ajouté à vos favoris

 Thank you for your feedback!

L’électromobilité est une excellente nouvelle pour la planète et les utilisateurs

Blieskastel, le 6 mars 2018

L’électromobilité est une excellente nouvelle pour la planète et les utilisateurs

Alors que l’électromobilité gagne en popularité partout dans le monde, elle suscite néanmoins régulièrement la polémique : les moteurs électriques sont-ils vraiment si « verts » qu’on le pense ? En effet, la production des batteries au lithium requiert beaucoup d’énergie. Une méta-étude menée par la célèbre organisation « International Council on Clean Transportation » (ICCT) tranche désormais la question : les véhicules électriques sont nettement plus respectueux de l’environnement que ceux équipés de moteurs thermiques.

Selon les observations de l’institut de recherche, en admettant un cycle de vie de 150 000 km, un véhicule électrique permettra d’économiser entre 28 et 72 % de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre. D’après l’étude de l’ICCT, citée par l’hebdomadaire allemand « Der Spiegel », le bilan écologique d’un véhicule électrique surpasse en trois ans maximum celui d’un véhicule diesel ou essence. « Cet avantage se confirmera dès que la production de batteries et les sources d’électricité seront plus vertes », affirme Peter Mock, de l’ICCT.

Actuellement, la marge de fluctuation reste très grande car le bilan écologique d’un véhicule électrique dépend fortement de l’endroit où sa batterie est fabriquée et rechargée. En Allemagne, la part des sources d’énergie fossiles est encore plus importante que dans des pays comme la France ou la Norvège et pèse ainsi négativement sur son bilan. Mais ce dernier deviendra plus vert à mesure que la proportion d’énergies renouvelables augmentera dans la production d’électricité. 

Ainsi, les secteurs de l’électromobilité et de la production d’énergies renouvelables se stimulent mutuellement, comme nous l’explique Ulrich Reiner, expert en électromobilité au département Corporate Strategy de Hager Group. « Une batterie automobile peut accumuler une quantité d’énergie comparable à celle utilisée par un foyer moyen pendant une semaine. Avec les véhicules électriques, ce sont donc d’extraordinaires capacités de stockage décentralisées qui deviennent tout à coup disponibles ». Ainsi, la généralisation croissante des véhicules électriques permettra de compenser rapidement les fluctuations naturelles de la production d’énergies renouvelables. En effet, de plus en plus de propriétaires immobiliers disposeront à l’avenir dans leur garage ou devant chez eux d’une batterie qui stockera par exemple l’énergie produite par leur propre installation photovoltaïque. Ceci suppose toutefois le raccordement fiable à un système énergétique intelligent pour toute la maison. Les accumulateurs d’électricité domestiques stationnaires, tel que le système de stockage E3DC de Hager Group, optimisent encore davantage l’exploitation des énergies renouvelables.

« Les systèmes de gestion de l’énergie domestiques, comme ceux développés par Hager Group, coordonnent avec le véhicule électrique la vitesse de charge optimale », explique Ulrich Reiner. Les « HEMS » (Home Energy Management Systems) protègent le réseau électrique domestique des surcharges et permettent aux utilisateurs de réduire leur empreinte écologique et leur facture d’électricité.

Vue sous cet angle, la popularité croissante de l’électromobilité est une excellente nouvelle pour la planète mais aussi pour les utilisateurs. Et Hager Group met toute son énergie au service de ce développement.